Articles et chroniques

Articles et chroniques

Ainsi Va la Vie… Episode n°214… Fait Chaud! CHAUD ! Chaud!.....

 

IMG_20200814_162226_BURST001_COVER1.jpg

 

Ha! j'oubliais vous vouliez voir le bas ? Et bien vous allez être gâtés en voilà deux presque la copie conforme de ceux retrouvés dans ma chambre d’hôtel à Avignon en février  avec un joli mot !... L’attention était sympathique la preuve  je m’en suis souvenue ! ( message subliminal)   

 17293036-lwIf4ske.jpg

Vous allez bien ? Okkkkayyy ! Alors juste entre vous et moi une toute petite chronique d’été.Vous moi et les quelques centaines de lecteurs qui nous ont rejoints ces dernières semaines La dernière chronique « Ainsi Va la Vie » date du 28 juillet, et oui l’été je flémingite aigüe, enfin en apparence.

 

 

Je vous ai posté quelques infos diverses et variées entre deux,  mais la vraie chronique date du 28 juillet et  en principe après quelques jours, les effets de mes publications s’amenuisent normalement.  Et bien, aussi incroyable que cela puisse paraître, pas du tout. Je présume que cette journée avec Poline de Peretti vous a terriblement intéressée. Et j’en suis ravi pour elle. Comme disait Maurice Chevalier ; qu’on parle de vous en bien ou en mal l’important c’est qu’on en parle. Et là c’était plutôt en bien mais elle a un tel talent et la femme comme l’artiste est tellement attachante qu’il serait dommage de s’en priver.

 

 

Donc sur cette chronique et quelques posts, ho surprise ; les commentaires, les messages les partages continuent encore et encore … incroyable !? Incroyable et sympa sauf que par principe je lis et je réponds a tous vos messages et bien là, désolé je n’y suis pas parvenu. Mais dans votre infinie tolérance je sais que vous me pardonnerez.

 

De quoi vous parler aujourd’hui ?

 

 

D’abord d’une très jolie nouvelle qui concerne une chanteuse de talent Cathy Varna

117526204_10219313918303982_3649892711890505567_o.jpg
Il y a quelques mois je vous avais fait découvrir, pour certains du moins d’autres la connaissaient déjà, la voix exceptionnelle de Cathy Varna. J’ai appris ces jours-ci qu’elle avait reçu le  titre d’Ambassadrice de la Paix en tant qu'artiste francophone œuvrant pour la culture française à travers le monde. Extraordinaire non ?
  

Un titre, une distinction, une merveilleuse récompense parfaitement mérité ! Bravo Cathy.

 

Quelle chaleur, Whaouff ! J’ai pris un bain toute à l’heure dans la piscine et je suis déjà sec ! Soyons cool « Ainsi Va la vie » se veut une chronique sans prétention aucune, juste un lien sympa à des kilomètres de certains de mes articles. Sauf que cette chronique qui se voulait intimiste se retrouve publiée ou partagée aux quatre coins de la planète. C'est sympa aussi... surprenant mais sympa!

 

Bon, et si je vous parlais de souris. Oui oui de souris. Vous en avez ? Moi aussi. Enfin je n’en n’avais plus en apparence et cette semaine j’ai découvert deux locataires clandestines. Habituellement, elle rentre l’hiver 5a37804e31db62.5140080615135867662042.png
pour se mettre au chaud et  à l’abri. Et là elles sont rentrées en plein été, certainement pour profiter de la clim. En principe je les vois le premier et je n’en parle a personne jusqu’à ce que… j’entende hurler dans le cuisine parce qu’elles ont attaqué un paquet de biscottes ou des pattes.  Et là, le branlebas de combat commence.

 

Pièges, petits sacs de poison et tout le pataquès pour s’en débarrasser. Moi.... je fais semblant que : c’est pas mon truc pour ne pas participer à la chasse aux souris. Je reconnais que ça fait des dégâts mais … franchement un paquet de pattes trois biscottes… rien de grave à mes yeux. Mais la chasse ! Je  peux pas.

 

Quand je vois ces minuscules bestioles supers intelligentes je pense à Tom et Jerry et je ne fais qu’un vœu… qu’on ne les attrape pas.  

 

Je sais, c’est bête mais…  En plus elles doivent le sentir que je ne leur veux aucun mal puisque personne ne les voit et qu’avec moi elle s’approchent.

Et même, mais ne le répétez à personne, sinon je vais passer pour un cinglé de première ; je leur parle. Et oui je leur parle. Et quand je leur parle elles ne bougent plus ou presque sauf les moustaches et leurs petites pattes de devant qu’elles utilisent comme des mains.

Je ne suis pas sûr qu’elles m’écoutent. En tout cas elles continuent leur casse-croute comme si j’étais transparent. Je ne joue pas un remake de : « L’homme qui parlait a l’oreille des souris » mais pas loin.

  

Les souris ça m’a fait penser à Claude François. J’en parle rarement de Claude parce que je ne faisais pas parti de ses intimes. Je le connaissais, il m’appelait par mon prénom ou plutôt par le diminutif de mon prénom, mais ça ne suffit pas pour se targuer d’avoir été son ami. Je pense à lui parce que quand Boulevard Exelmans ses fans se regroupaient sur les escaliers pour l’attendre il parlait des souris et je trouvais ça assez gentils. Il employait d’autres qualificatifs moins châtiés à l’encontre de certaines un peu plus excitées,  mais rien de méchant néanmoins.

 

 

116246862_1515301915315031_2103510660445027157_n.jpgJe viens juste d’apprendre quelque chose qui va vous intéresser et comme je suis en train de rédiger ma chronique je vais vous en parler presque en direct live ! C’est ça qui est formidable avec internet. Poline de Peretti se produira le mercredi 19 Aout de 19 a 22h  Au Comptoir Chez Serge à Carpentras(84) si vous êtes dans la région… n’hésitez pas ! Si j’y serais ? Allez savoir…

 

Cette semaine j’avais publié quelques photos des années 70. Juste pour montrer à quelques-uns d’entre vous qui s’interrogeaient, la trombine que j’avais en ce temps-là.

Et vous avez été des dizaines à comparer l’homme d’aujourd’hui et le gamin de l’époque. Et des dizaines à me faire des kilos d’éloges. Merci ! Merci ! Merci !... Vous êtes adorables !

 

Comme je vous l’avais écrit je ne suis pas nostalgique de cette période haute en couleur.  J’y ai fait de fabuleuses rencontres et engrangé d’extraordinaires souvenirs. J’ai aussi crevé la dalle un jour sur deux c'etait bien pour la ligne, et comme me le disait gentiment Serge Lama: connu quelques difficultés, mais ça fait partie du jeu. D'ailleurs je ne regrette rien; on retient bien et longtemps ce que l'on a appris dans la difficulté.

 

Mais ma vie a changé. Je ne joue plus, je ne chante plus, un page s’est définitivement tournée il y a bien longtemps. Par contre j’écrivais et j’écris toujours et il n’y a que ça qui m’importe.

 

Alors, que j’ai  un visage qui tienne encore la route, ne serait-ce que par respect de moi-même c’est bien. Si la gent féminine me trouve encore du charme ; c’est réconfortant. En plus je suis et j’ai toujours été photogénique ! La réalité n’est peut-être pas exactement la même ne nous berçons pas d'illusions…  En tout cas, je ne sais pas si vous êtes aussi gentils avec tout le monde mais avec moi…   C’est touchant Merci encore.

Ainsi va la vie…

 

Je vous embrasse

Williams

 

 

Pub!

 

 

Si vous désirez vous procurer  un ou les deux de mes derniers livres et les recevoir dédicacés avec un joli marque-page  écrivez moi... en MP ou par mail... voici mon adresse mail: Franceschi.Williams@wanadoo.fr  je vous indiquerai la marche a suivre !

 

 

 

 

73497861_3416182558421803_1195850699162779648_o.jpgcouv revue le 18.4.jpg

 

 

img144.jpg78381570_3416188261754566_1988329172375699456_n.jpg

 

 

 

 

 



15/08/2020
13 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 169 autres membres