Articles et chroniques

Articles et chroniques

Articles, chroniques, reportages, ou billets d'humeur publiés

directement sur ce blog, ou sur des journaux en lignes ou

traditionnels.

 

 

 

Ainsi Va la Vie… épisoden° 160 Le rivage et la petite vague.

– CHUTttttt !!!! Chuuuuuuuttt !!!!! Y dort ! Je vous parle à voix basse pour pas le réveiller…. Non non c’est pas moi qui vais écrire sa chronique. Hein ?! Je suis pas sourde mais articule…Mais non je sais pas.  Je suis pas une fée écrivain Moa ! J’ai bien essayé une fois ou deux pour rigoler mais c’est pas mon rôle. Mon rôle c’est fée ! Petite fée sur son é...

Ainsi Va la Vie… épisoden°159 L’Amour, ma fée et le festival d’Avignon.

J’t’aime ! Deux syllabes en une seule note. Elles écrivent pourtant un roman et une symphonie. Le plus doux des romans, la plus belle et la plus  violente des symphonies.   J’t’aime ! Deux cœurs au chœur du même mot.   J’t’aime ! Lui, l’avait pesé, pensé et repensé conscient qu’un tel aveu, lourd de conséquences ne pouvait être, même prononcé...

Ainsi Va la Vie… épisode n°158 Ma fée à Saint MALO

– Ho !  Ma petite fée ! T’as l’air toute essoufflée ?... en plus, t’es toute mouillée. – Je reviens de St Malo. – Il pleut à Saint Malo ? – Non. J’ai pris une vague dans les ailes en atterrissant. Une erreur de mon GPS interne. Je devais me poser sur une digue face à la mer et à un mètre près plouf ! J’ai raté ma cible Et une grosse vague en a remis une couche ...

Ainsi Va la Vie… épisoden°157 "La PETITE FEE REVIENT !"....Meuh!.. suis même pas partie !

  Quelques mots, soufflés à fleur de lèvres dans l’épissure d’un sourire. Juste quelques mots. Des mots simples, qui jetés au vent dans une conversation normale n’auraient marqué personne. Mais lui, buvait ses paroles. Comment mieux la connaitre qu’en écoutant ses gestes et ses silences, en pesant ses réactions, en suivant ses attitudes, en lisant entre et à travers du moindre de ses propos tout en lui donnant l’...

Ainsi va la vie... épisode n°156 .. "TENDRES BAISERS"

Un vent glacial assisté de violents embruns cinglait le visage de Sam. Il remonta plus haut sous sa mâchoire le col roulé de son pull et la fermeture éclair de son blouson ne laissant que la peau de son visage souffrir des affres de ce souffle sibérien.   Le corps presque au chaud, la tête dans la bourrasque il ne subissait pas l’assaut des éléments. Il s’y confrontait. Mesurant sa capacité à supporter la rudesse d’...

12119409_433584046844994_406775763_o.jpg61352_1400344374108_5621265_n.jpgDSC_2729.jpgsophie et williams - Copie (3).jpgDSC02211.JPG

12124310_433828346820564_1934989797_o.jpg12294925_446339922236073_243507013_o.jpg
DSC00788.JPG14480696_1314047288635351_3830819024173860119_o.jpg

11935087_1624129787811869_3486183137925805176_n copier.jpgDSC01749 - Copie.JPG

DSC_4250 - Copie.JPGwilliams et christne.jpg

P1110927.JPGDSC01079.JPG

DSC02757.JPG13819832_524531294416935_79262885_n.jpg


 PICT0063.JPG13625206_519668141569917_1458327179_n.jpg
13624609_519668134903251_1482374390_n (2).jpg12119809_433966573473408_896118713_o.jpg



DSC01558 - Copie.JPG15357003_578294075707323_342840124_n.jpg

13819797_524648661071865_340590112_n.jpg