Articles et chroniques

Articles et chroniques

Ainsi Va la Vie...épisode n°232... Mais que fait-on et que font-ils de beau pendant cette période un peu spéciale ? Sarah Biasini, Carherine Alric, Evelyne Dress, François Berléand,


Oui, que faites- vous de beau pendant cette période un peu spéciale?... Vous Lisez ? des journaux ? Des 1215256.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpgmagazines ?
...personnellement j’en lis moins mais j’en consomme encore pas mal. De télé 7 jours à Match en passant par VSD ou Femme Actuelle,  de Cosmopolitan à Sciences et Vie… et depuis peu le  «S» de Sophie Davant dont j’attends impatiemment le prochain numéro prévu le 21 janvier pour voir si elle maintient la barre et le cap!

 

Pas facile à mon avis dans cette période compliquée où il ne se passe rien… Rien   en tout cas qui vaille la peine d’être imprimé et surtout susceptible d’intéresser les lecteurs… donc les annonceurs.

 

Personnellement pour le choix des journaux c’est par vagues et c’est un peu pour ça que je n’ai  que très rarement succombé aux abonnements. Mais ça m’est arrivé, comme quoi !  Et aussi  parce que je fonctionne aux coups de cœur sur les  titres petits ou gros affichés à la une… Si le sujet m’accroche j’achète! Quant aux journaux ayant comme il se doit une couleur politique dominante… Bof !... Je les laisse au chaud dans leur couleur !

 

Quand j’attaque un magazine je lis tout.  Et quand je vous dis tout c’est tout !!!  Ça va de la têtière aux  articles les plus anodins en passant par l’horoscope évidement, élément essentiel de notre quotidien. Je suis vierge ! Si si c’est vrai !  Je suis vierge… Ça vous fait sourire ? C’est marrant, ça fait toujours mousser un joli rictus amusé sur le fil des lèvres des femmes… surtout des femmes… étrange non ?

Donc l’horoscope ne m’intéresse pas plus que ça mais je le lis quand même … Sans compter que j’analyse tout, inconsciemment, de la mise en page et la pagination, du volume de la pub à  son contenu en passant par les coquilles. J’adore les coquilles malheureusement pour moi il y en a de moins en moins dommage. Cette lecture très personnelle résulte d’une   déformation. Vieille déformation. Et quand on connait un peu les rouages d’un journal, d’un hebdo ou d’un mensuel, on sait très vite si le canard a du plomb dans l’aile, s’il rame  sur le sable, s’il s’engloutit peu à peu dans la vase verte et gluante  des difficultés  ou si, par miracle, tout va bien dans le meilleur des mondes.

 
21190822lpw-21190831-embed-libre-tintin-jpg_7632923.jpg
Cette semaine j’ai acheté Match, Le Figaro magazine, plus quelques autres.
Mais Match justement parce qu’il parlait de la vente aux enchères de la couverture du Lotus bleu. Cette couverture originale dessinée par Hergé évidement en 1935, que le maitre de la ligne claire aurait offert au fils de Casterman son éditeur, et qui, comme par magie, se retrouverait sur le devant de la scène… Là je vous résume un peu  à la vite fait bien fait l’histoire pour faire court. D’ailleurs je vous conseille, en dehors de tout ce que vous allez entendre en radio, en télé, ou lire dans divers journaux qui survolent le sujet plus qu’ils ne l’approfondissent, de lire  le très bel article de Jérôme Dupuis pour vous faire une véritable opinion. Et ce, même si Tintin ne vous passionne pas plus que ça ; parce qu’à  mes yeux c’est d’abord, mille sabords, une histoire de gros gros sous pour une petite planche de 34x34cm  qui devrait atteindre un prix record !! Mais bon s’il le faut les « Dupond, Dupont » diligenteront une enquête… Ah ! Tiens je viens d’apprendre le montant exact de ce joli dessin à l’encre de chine et à la gouache ! 3.175 400 euros. Pas mal… Non ?

 

 

 

 

 

 

La-beaute-du-ciel.jpg
  

Ha ! Puisque je suis, dans les pages de Match à souligner aussi l’interview de Sarah Biasini la fille de Romy Schneider par Karelle Fitoussi.  La ressemblance glisse comme une évidence. Surtout  son sourire et quelque chose dans la malice que dégagent  ses regards… Bien sûr il y a la promo du  livre : « La beauté du Ciel » qui vient de sortir édité par stock  où elle apparait en couverture au bras de sa maman !...  là encore, juste un conseil, lisez l’article il est prenant ! Et très très bien écrit !

 

Et pour poursuivre les réponses à  la question qui fait le titre de cette chronique;  qu’est-ce que je fais pour m’occuper quand je ne dévore pas des magazines ?... En premier, comme vous, je regarde trop la télé… Même si, comme promis, je boycotte la « Une » pour cause d’indigestion publicitaire ayant engendré une terrible allergie. Je la regarde à midi quand même mais après 20h plus jamais !

 

unnamed.jpg


Je suis un inconditionnel des documentaires…
et la 5 ou Arte font mon bonheur…Mais cette semaine, c’était mercredi je crois,  j’ai regardé un film sur la 3 sorti en 1978 … Mais non c’est pas loin 1978… vous aviez ?... et ça fait…Combien ?... Non ? J’avais pas compté… mais c’est drôle ;  1978 c’était y’a 42 ans et ça me semble hier… enfin peut-être pas hier mais pas loin. Par contre en 1980 quand  je regardais un film sorti 42 ans plus tôt soit en 1938  le film me paraissait être une vieille antiquité… vous aussi ?     Donc j’ai regardé TENDRE POULET avec Annie Girardot et Philippe Noiret. Un film de Philippe de Broca qui en  a aussi signé les dialogues avec l’immense Michel Audiard.

J’ai regardé ce film comme un document ! Un incroyable document sur une période de ma vie et de la vôtre je présume. Mais surtout, et c’est ça qui m’a paru fantastique, c’est que le moindre second rôle était tenu par un artiste connu… et  waouh ! Quelle Incroyable ribambelle au générique … 

 

 

 téléchargement.jpg

J’aimerai vous dire ce que je pense de ce film plus que d’évoquer les émotions que pour d’autres raisons il a fait remonter en moi. Mais … j’hésite… Par respect j’hésite.  Et oui je suis comme ça j’aime pas blesser …Je vous le dis quand même ?... De toute façon mon point de vue ne changera pas grand-chose à la survie de l’œuvre. Eh bien, pour rester gentil et courtois j’oserais dire que  ce n’est le meilleur film  pour personne… Et même s’il a remporté un franc succès populaire  à époque… Je n’en dirais pas plus… eh ! Je ne suis pas vache quand même ? C’est juste pas un chef d’œuvre.  Vu sous cet angle il reste encore digest et amusant.

5228-Biographie.jpg

Mais en regardant ce film j’ai retrouvé une actrice, qui dans son rôle de belle nunuche parfaitement interprété émergeait du lot. Catherine Alric.  A l’époque la ressemblance avec Catherine Deneuve avait suscité… Bon je ne vais pas vous en refaire une tartine et en remettre une couche…

 

Mais personnellement je la trouvais tellement jolie cette jeune Catherine et pas seulement ;  je la trouvais aussi   sympathique, fraiche, naturelle, franche,  simple, sincère,  communicative…Et elle jouait juste ! Très juste ! Gros détail non ? 

Donc, si j’admirais la grande Catherine icone oblige dans sa froide beauté,   je ne les comparais pas.  On ne compare pas  ce qui n’est pas comparable même pas leurs 11 ans d’écart. Et même aujourd’hui, ce qui prouve bien que la jeunesse n’était pas son seul atout, je la trouve  belle et particulièrement rayonnante. … dois-je vous préciser que j’aime beaucoup Catherine Alric ?

 

120265142_3914260681927137_5609481350566702468_n.jpg
Je l’ai toujours suivie,  même si depuis « Promotion Canapé » on la voit peu au cinéma dans des films d’importance. Elle a néanmoins fait de nombreuses apparitions dans des séries  télé et en particulier en octobre 2020 dans :    Le Mensonge  une mini-série dramatique  en quatre épisodes de 52 minutes diffusée  sur France 2. où elle interprétait au côté de Daniel Auteuil, Marie, l’épouse de l’ancien maire de Vence (Alpes-Maritimes) accusé de viol par son petit-fils Gabriel au début des années 2000. Elle y fut magnifique et j’ai beaucoup aimé la série. J’espère qu’on reverra Catherine  Alric plus souvent…

 

Et si je poursuivais en vous la jouant un rien people  pour détendre l’atmosphère? OK ?! Mais juste des artistes que je connais un peu  ou que j’aime beaucoup, ou les deux! Et encore,  pas tous !...  Pour les autres, j’ai pas la place pour l’instant. Donc un peu de copinage même si je m’en défends souvent… Et ça m’évitera de vous parler de la queue de cheval du prince Harry ou de la thalasso de Christine Bravo…

 

 

FRANCOIS-BERLEAND_2056860682227286440.jpg
Donc  que font certains artistes privés de caméra, de plateau, de  scène et de  public
 ?
Vous voulez que je vous livre quelques secrets de polichinelle ?...  Et si je vous parlais de François Berleand… Vous aimez François ? Moi aussi… Lui il a vraiment décollé sur le tard mais on peut dire qu’il fait  l’unanimité comme quoi il ne faut jamais désespérer en rien ! Et bien que fait François ? Il se confie sur ses découverts bancaires. Bon c’est un sujet comme un autre dont en principe les artistes évitent de parler ce qui prouve bien qu’il est dans la vie comme à l’écran simplement simple. Mais au fond une grande partie de ses soucis vient du fait qu’il a acheté un appartement à chacun de ses quatre enfants ! J’aime beaucoup la démarche, ça me rapproche encore plus du père qui pense à l’avenir des siens. Autre puit sans fond !... il n’est pas avare, surtout  pour ses camarades dans le besoin. Sa mère lui avait dit : l’argent ça ne se prête pas ! Ça se donne.  Et il applique les conseils de sa maman à la lettre ! Et ça j’adore ! Ça me rapproche encore plus de l’homme. Ça ne vous étonne pas ?...  

 

  

 


IMG_2066.JPG                                                                                  

 

Evelyne Dress écrit un gros bouquin dont elle ne veut pas que je parle… Mais alors un énorme bouquin qui demande une documentation qui… C’est l’histoire de … Non, non je n’en parle pas !…mais on parlera de « Mes chats », ce tout petit livre que j’ai adoré ?…on en parlera  quand il sortira.

 

 

12043143_1627213194225278_9180490693703614836_n.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mylène Demongeot elle,  s’éclate au Sénégal, comme le chantaient  Martin Circus, si vous voulez la rejoindre, je cafte mais ne dites pas que c’est moi,  elle est  chez son ami François Davy à l’hôtel « Les hibiscus ». Elle se repose  par 27° au bord de la piscine et face  à la mer ! Bon je ne suis pas jaloux, mais à choisir entre cette neige inattendue et un bord de piscine sous le soleil !?


Elisa Servier
,
en attendant son retour sur scène au côté Philippe Risoli, Claudine Barjol, Jean-Philippe Azéma dans  la pièce "Bonne Pioche" dont la  reprise hypothétique mi-janvier semble encore bien compromise ?   Elisa peint !...

136111461_1093775101068329_8756165803688438061_n.jpg
 

Peut-être allez-vous penser que je me répète où que j’insiste, mais j’assume… parce que dans le cas d’Elisa et je l’ai maintes fois écrit et souligné, la peinture n’est pas un simple passe-temps ! C’est une autre corde à son arc. Un art qu’elle maitrise à la perfection.

 

Elle peint dans un style proche de  l’esprit d’Edward Hopper, juste proche parce que je trouve sa patte très très  personnelle.

 

Elisa peint!... Elle peint et comme j’adore sa peinture,  je répète ; qu’elle a vraiment  un talent fou! Bravo !

 

Je n’aime pas que sa peinture, soyons  clair ! Mais aujourd’hui c’est sur de la magie de ses pinceaux que je me focalise.

 

137044159_235542591437921_3896837819840664673_n.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

big_artfichier_774087_7655985_201804030908135[1].jpg

 

Bon, pour conclure  je m’interroge juste sur le fait que pas de voitures, pas de transports,  et très peu de déplacements de 20h à 6 heures du matin et à partir de ce soir de 18h à 6h ! Ce n’est pas bon pour l’économie, pas bon pour la vie sociale, pas bon pour les restaurateurs,  pas bon pour le spectacle et les artistes…j’en passe et j’en oublie ! Mais  peut être bon pour freiner cette pandémie, terrible pandémie… qui est encore plus terrible qu’il n’y parait.

89371112_3726924540680935_2579887829941223424_n - Copie.jpg

Et pour avoir des amis qui n’en sont pas morts mais vivent ou survivent  avec des suites et des séquelles très difficiles à supporter je crois qu’il faut rester très prudent.

 

Enfin pour revenir sur les conséquences de toutes les restrictions qui entravent momentanément nos libertés, moi qui habite à la campagne et qui observe les oiseaux, les écureuils, les hérissons, les mésanges, les rouges gorges, le pigeons et les tourterelles sans parler des insectes plus captivant qu’il n’y parait et des plantes ;  je suis juste sur, même certain  d’une chose ; c’est très bon pour la nature et les animaux… pour la planète en général !  

 

Et peut-être même,  que ces neiges surprises et abondantes, sont la résultante de ce moins de pollution… J’en sais rien… je m’interroge. Au moins que cette période difficile serve à quelque chose !

 

En attendant je vous embrasse sur ce petit mot que je répète souvent comme un leitmotiv : «Y’a que l’amour qui compte!»

 

Ainsi Va la Vie...

 

Williams Franceschi

 

Pub......................

 

Capture dans la peau presentation.JPG68693038_855770508154509_4379532178060484966_n(1).jpg

6138440_WEB1.jpg

 

img142 - Copie.jpg



17/01/2021
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 185 autres membres