Articles et chroniques

Articles et chroniques

Ainsi Va la Vie… épisode n°161 " Ecris!..."

vro williams et la fée AVA 161.jpgHé ! Non non non non non !  Ça va pas devenir une habitude ! Parce que Moa j’ai pas la vocation. Ben dis donc, Meuh   je suis une fée moa ! Une toute petite fée meuh une fée quand même …Je peux même faire des miracles mais vouiii !... voui voui voui ! Des miracles…

Comment ça prouve-le ? Ah t’es revenue toi ? Dis donc il en a qu’une de ce modèle dans ses lectrices, la chiante de service, et faut qu’elle ouvre son ordi juste les jours où c’est Moa toute seule! C’est pas d’bol quand même Puuffff !!!…    Mais bon , revenons à nos moutons. Trouver une idée chaque semaine, et qui en plus vous intéresse !? Redeguuu !!! C’est pas fastoche !

 

Et vous savez quoi ? La semaine dernière avec la boule que j’ai récupérée dans la corbeille  et que je vous ai éditée « Le rivage et la petite vague »  Et ben on a fait un carton. Vous avez été un nombre incroyable de lecteurs… Il était content…Moa aussi.

Et vous savez ce qu’il m’a dit : Je suis surtout content pour : Les conseils de la semaine à la fin de la chronique. Plus y’a de lecteurs plus les retombées sur les bouquins, les pièces, les disques les spectacles en général  que je conseille seront bonnes et les artistes qu’ils soient auteurs, chanteurs ou comédiens en ont besoin…

 f-3d3-5b5f14b065e87.jpg

Cette semaine il a rajouté une pièce qui va se jouer au festival d’Avignon :   Promenade de Santé. Une pièce signée  Nicolas Bedos avec Julie Marie et Michel Tabo. Il a même écrit une jolie conclusion:

Je vous conseille cette pièce les yeux fermés; humour, tendresse émotion et du talent à la pelle! Tout ce que j'aime.

 

Hein ! Ca a au moins ça a  le mérite d’être clair. Et je présume que  vous voulez savoir de quoi ça parle ? Je m’en doutais. Alors voila… Elle a envie de lui dire "Je t'aime" Il a aussi envie de lui dire "Je t'aime" Ils ont juste oublié un petit "détail" Ils sont tous les deux dans les jardins d'une clinique psychiatrique !! Hi ! Hi ! Moi aussi j’y crois…

 

Et puis le hasard ! Même s’il dit que le hasard n’existe pas je me suis aperçu que Julie Marie est aussi photographe. Et devinez de qui elle a fait de supers portraits ? Tatatan !!! Suspens !... Véronique Delclos dont il vous parlait y’a quelques jours… Hé ! Hé ! Le hasard !...

 

Bon c’est bien joli tout ça mais … Vous aviez peut-être envie de lire quelque chose de plus ! … de moins… Je vous le dis mais motus… j’avais prévu le coup ! J’ai récupéré une feuille dans la corbeille. Même pas une boule, juste une feuille écrite recto verso qu’il avait jetée… Y jete tout. C’est désespérant. Meuh ! Hé, heureusement que je suis là ! J’ai inventé le titre parce qu’y’en avait pas :

 

 

ECRIS !

 

mujer-con-gato-escribiendo-1024x688.jpg
Ecris comme tu parles. Ose coucher sur le papier ce que ta bouche ne sait pas, ne sait plus, n’a jamais pu dire par respect, par pudeur, par crainte ou par timidité. Ecris !

 

Laisse sortir sans y mettre les formes ces sentiments qui t’oppressent. Ecris ! Ne laisse plus le temps te ronger ; libère-toi.

Libère-toi de ces souffrances ou de ces aveux d’amour que tu n’as jamais, trop mal, ou trop peu prononcés. Ecris !

 

Ecris et décris tes cheveux décoiffés flottant dans le vent. Décoiffés par la caresse douce et virile de cette main invisible dont tu rêves. Cette main qui glisse sur ta joue et le velours de ta peau avant qu’enfin  ce pouce sous les cils de ta paupière basse  essuie une larme dont toi seule sait que ce n’est ni le froid ni le vent qui l’a fait monter dans tes yeux et  rouler ainsi.

DSC_6087.jpg 

Cette main et ses doigts magiques, laisse-les glisser dans la tendresse d’une émotion qui traverse le souvenir d’un visage. Ce visage qui passe en surimpression entre le ciel et les nuages à la fois très clair et très flou.

 

Parle à cette feuille de papier qui absorbe autant l’encre de tes douleurs que celles de tes joies. Ces joies et ces bonheurs qui font moins surface que les affres des plaies et des blessures. On parle moins des éclats de rire que des coups qu’on n’a jamais rendus. Des coups bêtes et méchants dont on se demande encore pourquoi nous en fumes la cible.

Des coups légers et insidieux qui à force de répétition nous ont marqués au fer rouge. Ces coups qui nous brulent encore la peau, le cœur, le corps et l’esprit. Les coups en traitre ou par maladresse. Ces coups qui peu à peu nous ont appris à encaisser les coups. Encaisser sans même lâcher une grimace. Des coups qu’on n’osera jamais donné tant on sait combien ils font mal.

 

La vie nous a blindés et rendus philosophe. Elle nous a aussi malheureusement  appris  à ne plus lire qu’entre les lignes de notre propre vécu sans s’étendre, sans se rependre, pour finir par ne presque plus rien dire. Alors pour rompre ce silence ; écris !

 PICT0016 - Copie - Copie.JPG

Car si toutes les histoires se ressemblent, si toutes les larmes sont salées, certaines sont plus amères que d’autres. Toutes les histoires se
ressemblent parfois au point de se confondre. Et pourtant à force de ne jamais se plaindre ou si peu, notre entourage  a fini par croire que tout baignait dans l’huile. L’image que nous montrons est si forte qu’ils ont fini par nous penser invulnérable.

 

Mais au fond, ne le sommes-nous pas devenus ? Meme si le voile des apparences cache l’ombre de cette solitude dont seul les mots pourraient nous sortir. Les mots… ces mots ; faute de parvenir à les prononcer ; écris-les !

 

Ecris même pour celui qui un jour n’aura pas besoin de consulter tes notes ou ton journal pour te comprendre… Celui qui sans un mot saura lire dans tes yeux. Dans ton regard. Dans tes sourires. Dans ta façon de te mordiller la lèvre, de rester impatiente debout sur un seul pied. Qui saura lire ;  au fil de ta voix, d’une caresse, d’un minuscule cadeau. Qui saura lire dans tes gestes ; ton passé ton présent et ton avenir dont il est, sans le savoir ou conscient silencieux, peut-être déjà le nouveau soleil.

 

Mais en attendant ; écris !

 Ainsi Va la Vie…

 

Williams Franceschi                                                                                                                                                                                 Photos: Sophie Vernet

                                                          

 

Conseils de la semaine

 

Capture 2.JPGbig_artfichier_774087_8215688_201905174350125.jpg

 

Capture marc levy.JPGCapture.JPG


 

laurel giess.JPGCapture norman mon fils.JPG

Capture dress.JPG

 

 Conseils pour le FESTVIAL d'Avignon 2019 

 

64995937_434550207382651_8154486820139171840_n.jpg

 

ILLUSIONS NOCTURNES 2019 (1).jpg

 

 

big_artfichier_774087_8260667_201906212237434.jpg

 

artfichier_774087_8260665_201906212044127.jpgbig_artfichier_774087_8260664_201906211908760.jpg

 

affichelettreduneinconnue.jpgAFFICHE PAULINA AVIGNON.png

 

64995746_2841090842598976_8644735806306516992_n.jpg

 

63008127_492015811546903_372051700929789952_n.jpg64614474_1064180457108394_4730512597978185728_n.jpg

AFFICHE CCV AVIGNON web.jpg

 

 

 

 

 

 

 



28/06/2019
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 149 autres membres