Articles et chroniques

Articles et chroniques

Ainsi Va la Vie… épisode n°264… J'arrête!....

DSC_6115 - Copie.jpg
Bonjour les amis, cette chronique sera la dernière avant…
un certain temps ! Aurait répondu Fernand Reynaud. Ce n’est pas un adieu juste pour l’instant un byebye.

 

Je ne vous abandonne pas, je prends juste un peu de distance. Et si je vous préviens c’est par respect. Par respect pour votre incroyable attachement et votre fidélité. Et aussi, pour éviter, si j’étais parti en catimini, de recevoir des tonnes de messages auquel je me serais senti obligé de répondre ce qui n’aurait en rien  facilité  mon besoin de prendre un peu le large et du recul.

 

Pourquoi cet arrêt ? C’est la question qui vous démange ? D’abord pas du tout parce que mes articles ou mes chroniques ne marchent plus, ce serait même le contraire. Pour vous donner quelques exemples la chronique sur le festival de télé de Monté Carlo et le « Meurtres sur les iles du Frioul » de Sophie Ayme a dépassé les 11 000 lectures sans compter les partages et les copier/coller que j’autorise pour certains blogs et des journaux en ligne et aujourd’hui encore elle est régulièrement visitée. Une chronique avec Poline de Peretti en visite chez moi plus de 12000 lectures…  Et certaines, déjà très anciennes comme une sur Chrystelle Labaude ou Christian Delagrange  ou Les « Il était une fois » »  sur Evelyne Dress ou Mylène Demongeot totalisent plus d’une centaine de visites chaque les mois alors que je ne les mets pas en avant. Et ce ne sont là que quelques exemples. Tout ça est très agréable et valorisant pour mon travail et surtout pour les artistes.

 

Et puis il y a toutes les chroniques qui furent des rendez-vous avec vous où je vous ai parlé de tout et de rien… Là aussi les scores de lecture m’ont effaré. Effaré justement parce que vous parler de la vie, de l’amour, des chagrins, des coups de foudre, de la solitude, de l’espoir, des animaux qui vivent autour de moi ou de ma petite fée ne me semblait pas être des sujets qui méritaient de telles audiences et pourtant !...

Alors pourquoi de tels résultats en chiffres, et à lire vos commentaires en satisfaction ? Je n’ai pas la réponse.  Sauf une, juste une : La sincérité.

 

J’ai juste un petit problème avec ce que j’appellerai les petites chroniques qui parlent de tout et de rien… un tout petit problème. Comme vous le savez je ne suis pas fan de mon image, oui je sais elle est pas mal et tout et tout mais… je n’ai rien à vendre. Et ma gueule, que je n’aime plus vraiment, mon physique non plus d’ailleurs, fait étrangement  vendre. La preuve une chronique avec une belle photo en accroche ayant un rapport direct avec le sujet fonctionne pas mal mais si je mets ma trombine le nombre de lecteurs se multiplie par trois au minimum ! Ça vous fait sourire ? Moi aussi !

 

Malheureusement,  même quand j’exerçais des métiers publics, je n’ai jamais eu ce culte de la personnalité et de l’image. Je ne suis plus chanteur, comédien ou j’en sais rien et je n’ambitionne rien dans cet univers ou j'ai beaucoup d'amis. D’ailleurs je n’ambitionne absolument rien dans rien ailleurs non plus. Seuls mes petits romans tiennent de modestes projets en éveil.

 

Alors ? J’ai une partie de ma toiture à restaurer. En principe les travaux commencent lundi si les prévisions  météo restent au beau fixe… je dois changer mon ballon d’eau chaude ; c’est impératif et pour le reste… Je vais essayer de reprendre à temps presque plein l’écriture du troisième volet des aventures de Sam.

 

Et puis j’ai souvent conclu par : Il n’y a que l’amour qui compte… et appuyé le fait qu'il ne faut jamais se fier aux apparences... et bien justement.

 

Ainsi Va la vie...

 

Williams

 

41ah0jJ4ahL.jpgCapture.JPG

artfichier_774087_9105783_202109103152671.jpg

9782358151870-325x479.jpg
       



24/09/2021
45 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 184 autres membres