Articles et chroniques

Articles et chroniques

Ainsi Va la Vie… épisode n°206 …Vos sourires… un écrivain breton… Angela Amico… Evelyne Dress… Candice Berner… ma première maison…

 



66484180_3012449825461747_6454498404574691328_n.jpg
Depuis le début de ces vacances obligatoires j’essaie de  publier des chroniques positives
et même quelques fois, c’est vous qui  le dites ; marrantes. Juste pour vous inspirer le sourire même léger, même tout petit … mais le sourire.

 

Vas-y essaye ! Non là tu me fais un rictus de photo de classe… t’as 12 ans et on dirait qu’on t’a piqué ton quatre heure.  Inspiration….Sourire ! Clap ! Deuxième essai. Vas-y ! Recommence ! Non ça c’est pas mieux… là c’est la première fois qu’un garçon t’a embrassée sur la bouche… enfin tu croyais sur les lèvres et lui dans la bouche… Il avait essayé de mettre la langue ? Beurck ! Non ? Il portait un appareil dentaire…Je comprends mieux! Aller… de vrais sourires…

   

Hé ! Sérieux ! Tu veux que je t’embrasse dans le cou ?  ou que je te chatouille sous les bras ? Ah ! L’image t’a fait réagir !... Hummmm !!! Tu sais que t’es jolie quand tu te lâches… ben oui… c’est à toi que je m’adresse. Tu t’interroges ? Moi aussi. je me demande comment je fais pour te voir aussi bien ! Ne cherches pas… oui je m’adresse à toi. T’as vu quelqu’un d’autre devant ton écran ? Bon, je sais,  tu vas dire que j’exagère ou… peut-être pas.  Si tu veux…Je me place dans ton dos et je souffle de l’air chaud sur ta nuque… Ne ferme pas les yeux ! Ou si… ! Si tu veux.

 

DSC04458.JPGLà j’adore ton sourire ! Il me demande, rien qu’avec les yeux, si je me fous de toi ou si j’imagine les conséquences de mon geste ?…t’inquiète j’assume. Mais n’en parle à personne. Mais oui y’a que toi qui a ressenti ce que tu ressens…

 

Tu mordilles l’intérieur de ta joue en déformant tes lèvres.. Tu balances ton visage sur le côté et tu lances  ce regard, d’abord au ras du sol comme si t’avais perdu tes pieds  et puis tu le relèves avant de me fixer…Boum ! Ce regard !... Si tes yeux étaient des lances flammes je serais brulé au troisième degré… Non ?... Heu !... j’écris ce que tu penses ? Non ? Ca je peux pas le répéter. 

 

 

C’est fou tout ce que tu exprimes avec les yeux… pas qu’avec les yeux d’ailleurs mais surtout avec les yeux. Bon, là c’est moi qui craque… je passe à autre chose sinon !..

 

 Tu sais qu’au lieu d’écrire des bafouilles pour te faireDSC04619.JPG sourire ; je devrais m’atteler  à mon roman en cour ! Mais suis-je atteint d’une flémingite aigüe ?  Non ! Juste que le  synopsie est écrit, les grandes lignes sont tracées du début à la conclusion et que je lambine sur chaque  chapitre… J’avance comme un escargot dans les herbes hautes en pleine rosée du matin. Je rame sur ces petits détails qu’il faut parfaitement énoncer pour qu’ils relèvent la sauce, la rende croustillante… et donnent envie de tourner la page pour découvrir la suite.

 

Etrange ! Moi qui pensait au contraire que cette période de confinage, où je n’ai pratiquement aucunes obligations sérieuses, allait se révéler productive… et bien…Nan ! Nan !! Nan… pas du tout !  Ha ! J’en vois quelques-uns qui sont dans le même cas… ça ne me console pas mais ça me soulage un poil. Ouf ! Je ne suis pas le seul.

 

Oui je sais, tu vas relire le début … le sourire… le souffle dans le cou ! Je sais tu vas relire. Mais termine d’abord  ta lecture complète  avant de la recommencer ! Je t’ai même mis une photo plus loin où je suis presque… enfin en maillot ! Y’a longtemps ! Ha ! Ça t’incite à poursuivre ?

 

94219318_680182842748053_6185979737878298624_n.jpg
Ce matin j’ai découvert un écrivain breton Jean-François Tifiou
et ce qu’il écrit m’a fasciné. Je vous mets la couverture de son roman « De Quimper à Cayenne singulier destin d’une bretonne ». Tiré de faits réels, tout ce que j’aime. Mais il a eu l’idée géniale de nous proposer quelques chapitres de son livre en version audio. En plus, la voix de la narratrice vous porte… vous emporte… Que du bonheur comme dirait un ami. Elle vous donne envie d’en savoir plus.

 

Si je souligne cette version audio c’est qu’elle est excellente ! Ce qui malheureusement est rarement  très rarement le cas,  souvent au lieu de valoriser le récit, une voix inappropriée et une lecture sans jeu, le saborde. Mais là ce n’est pas le cas au contraire.

 

Je sais que parmi vous il y a quelques bretons et bretonnes de naissance ou d’adoption qui vont être intéressés mais pas que… Cette histoire s’adresse à tous. Je vous en reparlerai, mais en attendant allez sur sa page, faites une petite recherche… ben oui, je vous donne le tuyau ! Mais je ne vais pas vous mâcher le travail non plus !

Une aussi belle histoire  et aussi bien écrite  ça se mérite un peu quand même Non ? N’hésitez pas ! Jean-François Tifiou « De Quimper à Cayenne singulier destin d’une bretonne »

 

51748904_2468780109830259_3027148312349245440_n.jpgHier après-midi  je suis resté … un long, tres long moment… au téléphone avec Angela Amico. Bon jusque-là rien qui ne mérite d’en faire trois lignes. L’expression c’est casser trois pattes à un canard ! Mais je ne comprends pas cette expression qui attaque cet oiseau aquatique si gentil … et je m’élève pour protéger tous les Donald dites-moi si je me Trump.

 

S’il suffisait que je vous énonce la liste   de  tous les amis qui m’appellent ou que j’appelle (c’est plus rare je sais et je m’en excuse) pour écrire mes bafouilles il me faudrait 50 pages et ça n’apporterait rien de plus au schmilblick.


Non ! Avec Angela c’est très particulier
on s’appelle toujours en se disant, je t’appelle vite fait ! Et puis on ne se lâche plus. Et si l’on parlait chansons encore mais non, pas que… Et hier et ça ne s’invente pas elle faisait du vélo chez elle… non pas dans le salon dans la campagne. Ca n’entretient pas que ses cordes vocales une chanteuse qu’est-ce que vous croyez ? Donc elle faisait du vélo et elle me parlait dans son portable! En même temps ; sacré exercice de style pour travailler son souffle ! Et moi je marchais sur mon terrain entre les arbres et les fleurs.

Je sais, vous vous demandez de quoi on a bien pu parler ? vous êtes vraiment curieux non? Mais je vais vous répondre;   de sa tante qui a 92 ans, de cuisine, de l’avenir en général et des spectacles en particulier… D’appartements, de chemins entre les arbres… une discussion comme tout le monde mais surtout pas banale. Mais avec Angela rien n’est banal.

 

Ha hier aussi bonne nouvelle deux livres expédiés en Belgique so94378951_10158165696174593_5900374733500710912_o.jpgnt Arrivés. Comment c’est normal ? Mais ils ont mis quatre mois pour faire Lambesc en Provence – Bruxelles.  C’était un cadeau de Noël ils sont arrivé après Pâques ! Tout va bien. Clo l’amie qui me les avait commandés, en plus d’un physique à faire pâlir d’envie, a eu une patience d’acier. Merci Clo  

Donc 4mois, soit 120 jours pour parcourir 991 km ce qui, sans être un grand mathématicien, fait une moyenne de 8,25 km par jour… j’ai compris… la poste a fait faire  le voyage à pied  à un courageux préposé…pour être certaine de délivrer mon colis en main propre…  Eh ! Chapeau bas !  La poste française c’est pas la plus rapide mais sans conteste la plus sure au monde !

 

Passons au plus important l’assiette ! Hier c’était choucroute… photo à l’appui une excellente choucroute. Bon le régime… personne ne le suit plus depuis un petit moment.

 

Ha ! Aussi une bonne nouvelle d’Evelyne Dress. Son film « Pas d’Amour sans Amour » est visible gratuitement sur YouTube. https://youtu.be/JVWbYh53RGY

En attendant qu’elle réalise le projet qui lui tient tant à cœur ;de tourner : « La maison de Pétichet » tiré de son roman du même nom… allez voir « Pas d’amour sans amour » ça mérite vraiment le détour.

 



33503323_10210978610332683_1199285689452068864_o.jpgUn truc amusant par ces temps d’immobilité
. Comment vous parler d’une artiste qui évidement n’a pas d’actualité immédiate vu les circonstances ?

Alors c’est simple, je relis vos petits mots gentils et vous me dites dans certains que je vous ai fait découvrir Candice Berner. (Franchement elle n’avait pas besoin de moi), mais vous rajoutez que ces dernier temps  j’en parle moins.  Et bien c’est l’occasion de la remettre en lumière dans ma chronique. Même si comme la presque totalité de mes amis artistes elle s’est mise en mode « Stand Bay ».

 

En principe, nous aurions dû nous retrouver  au festival de Cannes…   Mais comme le festival cette année… et bien on ne se retrouvera ailleurs dès qu'on sera libérés.

 

Néanmoins dans un des deux romans que j’écris, quand j’y parviens,  c’est elle qui m’a inspiré un des  personnages; Sandrine et ça ne s'invente pas c'est une ravissante Sandrine qui m'a inspiré le personnage de Garance.

Donc pour l'instant Candice tourne dans ma tête et au fil de ma plume en espérant peut-être un jour la voir jouer ce rôle ... on ne sait jamais. Comme dit la chanson: Parfois la vie nous réserve de jolies choses...

Ça aurait été sympa d’en parler de vive voix. Mais le mieux c’est de revenir aux sourires du début de ce texte… Et d’illustrer ces sourires avec le sien. En attendant je l’embrasse !

   

img171 - Copie.jpg
img170.jpgTiens j’ai retrouvé des photos
qui datent de la construction de ma première maison. Toute en bois ! Un travail de fou. C’est la même qu’aujourd’hui sauf qu’après je l’ai reconstruite en dur sans rien démonter de la précédente à par la toiture. Je te dis pas l’isolation les murs font 45 cm d’épaisseur. Parce que le bois, si c’était avant-gardiste en 1985 ; malheureusement, sous le climat chaud du midi, ce n’était pas le matériau idéal…. J’aime bien ces photos j’avais 29 ans et un moral et un physique à toutes épreuves.

 

 

 Au quotidien ce confinement a provoqué un sursaut de la nature qui avec moins de pollution, de bruits, de déplacements et mille autres raisons que j’oublie reprend le dessus.

 

 

Je n’ai jamais vu autant d’animaux en commençant par les oiseaux, y’en a de plus en plus, les écureuils, les lapins et encore c’est le printemps, si ça continue jusqu’à l’hiver je crains avec les premier flocons de voir réapparaitre… des ours devant ma terrasse ! C’est beaux les ours mais bon…

 

Ainsi va la vie…

 

Je vous embrasse

Williams Franceschi

 

 

 

73497861_3416182558421803_1195850699162779648_o.jpgcouv revue le 18.4.jpg


 

img144.jpg

img145.jpg

 



25/04/2020
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 166 autres membres