Articles et chroniques

Articles et chroniques

Ainsi Va la Vie épisode n°179 "Quand tes livres voyagent et tes héroïnes ont un visage"

 Capture Ainsi 179.JPG

– Hé ! Carrément tu n’écris plus de chroniques !

– Comment ça je n’écris plus de Chroniques ma chère petite fée? Et là qu’est-ce que je fais ?

– Là, tu papotes avec moi !

– Mais il se trouve que mes lecteurs aiment bien quand on papote.

– Et comment tu feras pour publier le tome II D’Ainsi Va la Vie si tu n’écris plus d’histoires ?

– Pour l’instant je viens juste de publier le tome I. Laisse-moi respirer.

– T’façon depuis la parution de tes livres tu respires plus beaucoup.

– Mais si je respire.

– Meuh non ! T’es toujours à la bourre…

– Je suis un peu bousculé parce que publier deux livres à juste un mois d’intervalle c’est comment dire…

– Eprouvant !

– Mais vu l’accueil du public et encore juste par le bouche à oreille et l’effet boule de neige des réseaux sociaux !...

– Ça te rend heureux ! Mais ça te prend tout ton temps.

– Voila t’as bien résumé!

– Je suis une fée perspicace !

– Comme tu dis !

– Et pourquoi tu ne publies pas tous les selfies que t’ont envoyés tes lecteurs ?

– Parce que certain sont inexploitables, que je ne peux pas tout publier d’un coup…

­– Y’en a qui sont vach’ment sympa !

– Oui !

– Y’en a qui sont super… enfin très…

– Très quoi ?

– Osés dirons-nous Môssieur !

– Mais non, c’est juste des clins d’œil.

– Des clins D’œil ? Ben ils ont la santé tes clins d’œil.

– Pufff !!!

– Ben des puffff !!! Comme ça ! T’es obligé de les remarquer.

– Elles sont justes très bien faites ! C’est la nature.

– Y’en a quelques-unes qui peuvent lire ton livre sans le tenir avec les mains.

– Ben c’est une chance !

– Et dans tes lectrices et amies.. y’en a beaucoup de super belles.

– La beauté n’a pas d’importance !

– D’accord, tu mens toujours joliment  bien.

– Mais je ne mens pas.

– NOoooon non ! N’empêche quand je vois…

– Chuttt !!!

– Bon ok Chuuuutt. Mais on va faire comme dans les procès à la télé. Monsieur l’avocat général, je reformule ma question : T’as reçu des retours de loin… très loin… Canada, Japon, Australie, USA…

– C’est très sympa !

Rachel et Ansi Va la vie.jpg
– Et Rachel de New-York ?  Tu la trouves quelconque ?

– Ben non je ne la trouve pas quelconque du tout du tout.

– T’as vu comme elle est jolie ?...redeguuu !!! On dirait un visage de poupée.

– Ca confirme ce que je te disais ; Rachel est particulièrement jolie mais elle est aussi ;  sensible, intelligente, cultivée, attachante…

– STOP !...

– Comme toi !

– Ha ! Ça c’est gentil. Meuh elle ; c’est pas une fée !

– Ho si ! À sa manière c’est une vraie fée avec une très très belle histoire que j’écrirai peut-être un jour.

– Tu serais pas un peu… ?

– Y’aurait de quoi Non ?

–  T’es AMOUREUX ???

–  Ha ! Ha !...J’en étais sûr ! Tu sais, New York c’est loin…

– 5836 km…  il faut 7h47… et tu peux trouver des billets pour moins de 250 euros….Alors si vraiment tu voulais. Mais j’aim’rai mieux que tu veuilles pas…Nan ! Meuh alors !

– C’est pas dans mes projets !

– Tant mieux… elle est vraiment, vraiment trop jolie !

– Ca va ? t’es soulagée ?

– Meuh l’aut’ j’étais pas inquiète. Pas inquiète du tout du tout du tout.

– Bien sûr, bien sûr, bien sûr !

71582318_10157499017904593_3123470697788080128_n.jpg

– Y’a un truc qui me turlupine. Quand tu écris tes histoires, pas celles d’ « Ainsi Va la vie », puisque tout est basé sur des faits réels, mais pour les autres. Tes personnages tu les vois ? Ils ou elles ont un visage pour toi.

– Oui ! Souvent je visualise un acteur ou une actrice dès le début.

– Dans : Dans la Peau Eve c’est Evelyne Dress ?

– Oui et non. Eve c’est Eva l’héroïne de son roman Pas d’Amour sans Amour qui passe dans le mien. Un clin d’œil à la Hitchcock par amitié.  

– Et dans le livre, dont je ne parlerai pas… mais que tu écris en ce moment.

– Alors, comme j’en écris deux, je peux te répondre.

– La mystérieuse cliente ?

– Si je te réponds tu ne le répètes à personne ?

– Parole de fée !

– Alors je te le dis … à l’oreille….Candice Berner.


Candice BERNER !

–  Pourquoi ? C’est ça ta question ?

– Mouiii !!!

Candice-Berner-4.jpg
– Le regard, t’as vu tout ce qu’elle peut faire passer dans un regard ?  Le port aussi, la voix et j’en passe. A vrai dire peu à peu c’est elle qui a pris corps dans mon personnage et pas le contraire.

– C’est chouette ça !

– Dans ton roman « Dans la peau » tu as pensé à qui quand tu as créé le personnage d’ « Angelina » la gouvernante de la maison de Sam ?

– Bonne question. Parce qu’on me l’a demandé ce matin. Mais là c’est plus délicat parce que le livre vient juste de sortir et chacun peut imaginer qui il veut.

– Allez ! Dis-moi !

–….

– T’es pas sympa…. Surtout avec ta petite fée adorée… allez dis-le-moi. Je répèterai pas !  promis juré craché…

– Non pas craché !

– D’accord pas craché. Alors c’est qui ?

– Quand j’ai commencé à écrire les dialogues c’est la voix Luana-Belmondo.jpg
de Luana Belmondo que j’entendais et que j’entends toujours d’ailleurs. J’adore son accent ni trop ni pas assez et puis cette sympathie naturelle qu’elle dégage

– J’en étais sure !

– Bon ça reste entre nous ?

– Promis.

– Luana…Tu l’as connais ?

– On s’est croisé au festival du livre de Fuveau.

– Et tu lui as dit ?

– Bien sûr que non ! Je ne fais ce genre de confidence qu’à toi.

– Ca c’est gentil.

– Bon, tu sais quoi ? Pour reprendre ton expression.

– Oui je sais. On va arrêter là pour cette semaine parce que t’as plein de choses à terminer. Mais bon Evelyne DRESS, Candice BERNER et Luana BELMONDO…

– Chuuuutt !!!

 

Ainsi Va la vie

 

Williams Franceschi  

 

 

Conseils de la semaine

 

 

 

 

 

 

 

Capture.JPG

 

 

 

capt Sophie Turco.JPG

 

 

 

 

 

images (1).jpg

 

Capture.JPG

 

 

 

 

 



22/11/2019
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 154 autres membres