Articles et chroniques

Articles et chroniques

Ainsi Va la Vie… épisode n° 273…Coup de gueule ! Et coup de cœur !

v2q1DoC8HPOKzo8uRpllC7nnRhQ (2).jpg
Par tradition quand on a deux nouvelles à annoncer une bonne et une mauvaise
on commence toujours par ? La mauvaise évidement.

 

La mauvaise ou plutôt mon COUP de GUEULE ! ; c’est ma surprise ou plus exactement ma déception quand j’ai vu que Claire Chazal préparait un grand échiquier pour le 21 janvier presque entièrement  dédié à Molière à l’occasion du 400 ème anniversaire de sa mort et que Francis Huster n’y était pas convié.

 

Comment cet artiste hors norme, qui a découvert Molière à travers l’interprétation de Robert Hirsch alors qu’il n’était qu’un jeune collégien, comment cet immense acteur dont la vocation est née ce jour-là, et qui par la suite intègrera la comédie française, comment ce comédien qui voue une admiration sans borde au dramaturge et en parle mieux que quiconque. comment peut-il ne pas être invité ? Et même un invité d’honneur. Là on marche sur la tête !

 

Sans compter que Francis Huster vient de publier deux ouvrages remarquables sur le maitre : Dictionnaire amoureux de Molière chez Plon et Poquelin contre Molière Un duel à mort chez Arman Colin.

 

Et, parce que l’histoire dans sa grande stupidité ne s’arrête pas la François Busnel  dédie aussi une « Grande librairie » à Molière. Et qui est l’absent d’honneur : Francis Huster. Est-ce que je dois conclure simplement par : décidément y’a rien à comprendre ?... ou comme le chantais si bien Brassens : Quand on est con on est con.

 

MEURTRES_AU_MONTv_SAINT_MICHEL_preview_2300.jpg

 

 

 

 

La bonne nouvelle ou mon COUP de CŒUR c’était  hier soir. j’ai regardé sur la trois « Meurtres au mont Saint MICHEL ». Depuis « Meurtres à Toulouse » de Sylvie Ayme, j’avoue que j’ai lamentablement déserté les projections en cours de route de chaque épisode de cette collection qui sentait a chaque fois  le réchauffé avec des scénars copiés/collés et modifiés en fonction du lieu. Mais hier je me suis accroché aux branches.

Dans l’ensemble le film n’était pas mal. Le casting    alléchant avec Anthony Delon,  Catherine Marchal, Jacqueline Corado. Wallerand Denormandie Cédric Chevalme, Matteo Perez, François Bureloup

et surtout  Benoît Michel et Juliet Lemonnier dans les deux rôles phares.

 

 

Tout le monde jouait très bien et la mise en scène tenait la route. Mais C’est Juliet Lemonnier qui m’a tenu en haleine par la qualité de son jeu, sa personnalité, son naturel et ce quelque chose en plus qui tient à la fois à son visage, à ses expressions qui ne surjouent pas, à son physique et à son talent bien évidement. Un grand talent. Elle a tout et même beaucoup plus et hier elle crevait l’écran. Bravo Juliet !

Ainsi Va la Vie…

 

Williams Franceschi

 

 

Capture couv de les rende-vous manqués.JPGartfichier_774087_9210377_202112261553475.jpg

 

9782200625986-001-X.jpegbig_artfichier_774087_9210389_202112262240190.jpg



18/01/2022
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 186 autres membres