Articles et chroniques

Articles et chroniques

Ainsi Va la Vie… épisode n° 151 « J’écris !...et vous ? »


 


Cette semaine, comme tous les jours de toutes les semaines depuis une fin d’été 1969, à quelques rares interruptions près, j’ai écrit.

 

J’ai même écrit il y a quelques jours seulement  à une amie écrivain elle- même. (J’ai horreur d’écrivaine cette féminisation que j’accepte volontiers sur d’autres mots, là me déchire l’oreille). Donc j’ai écrit à cette amie  qui s’essaye depuis peu  à la poésie  qu’ « Ecrire c’est oser » et vous voyez quand je dis qu’il faut, comme l’affirme le proverbe :

williams dans les nuages - Copie.JPG
 

Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,

Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,

Polissez-le sans cesse, et le repolissez,

Ajoutez quelquefois, et souvent effacez.

 

En terme clair, travailler, et retravailler jusqu’à atteindre le résultat le plus parfait possible. Si je m’étais appliqué le proverbe à la lettre j’aurais dû lui écrire  non pas : Ecrire c’est oser… mais : Ecrire c’est

déjà oser.

 

– Tu chipotes !

– Ha !... ma p’tite fée, y’avait longtemps.

– Pas tant qu’ça… mais tu chipotes quand même.

– T’es venue juste pour…

– Te taquiner ? Toi t’aurais dit t’em… mais moi je suis très polie Môssieur ! Moa !

– Je n’ai pas dit ça

– Tu l’as pensé si fort que même tes lectrices l’ont

    entendu et entendre à travers des mots, à travers un écran… faut le faire.

– Bon l’incident est clos.

– D’accord ! Mais ce n’est pas une histoire de lettres et de petit bateau que tu devais leur raconter ?

– Oui c’est vrai. L’histoire de lettres perdues au bord d’une rivière et qui m’avaient amenées à remonter le  cour de l’eau et  le cour de l’histoire  de celle qui les avaient écrites ….

– C’était passionnant…

– Comment tu le sais ?

– J’ai lu par-dessus ton épaule pendant que tu écrivais.

– T’es pas gênée ?

– NOoooon…c’était touchant, émouvant et bouuuuu tellement jolie  cette histoire qui se passe en 1956. En plus elle a une écriture incroyable et les deux enfants dans l’herbe m’ont fait penser à Paulette et Michel dans  « Jeu interdit »…

– Ça te gêne pas non plus de tout raconter ?

ob_caa231_fee-clochette-1.png– Ben je sais pas ? Tu ne la publies pas ?

– Je vais t’expliquer. A l’origine  c’est une histoire vraie !

– NOoooon !

– si !

– Et puis en l’écrivant je me suis laissé moi-même cueillir par ce que j’écrivais.

– C’est possible ça ?

– Absolument !

– J’aime ! Continue !

– Oui chef ! Et de ce qui ne devait être qu’une petite chronique est devenue une longue nouvelle que je n’ai pas terminée. Et même si je l’avais finie,  il aurait fallu que je la publie en plusieurs épisodes.

– C’est pas gênant ! Tu l’as fait pendant trois semaines avec Sam et sa belle inconnue et tu as attiré un nombre important de lecteurs en plus de tes inconditionnels.

– Mais là ce n’est pas une histoire d’amour !

–Ah bon ? Moi je dis pas comme toi.

– Donc tu as lu autre chose que ce que j’ai écrit ?

– Non, j’ai lu ce que tu ne sais pas que tu écrivais. J’ai lu ce que le lecteur ressent…Vit… Devine ou S’imagine… Ce qui dépasse l’auteur…

– Ha ?

–  J’aime aussi le bout de poème…

– Quel bout de poème ?

Qui peut croire qu’on écrit pour soi

C’est pour lui, pour elle ou pour toi

On s’exprime pour être entendu

Et l’on écrit pour être lu

 PICT0016 - Copie.JPG

– Tu le connais par cœur ?

– Je te rappelle que je suis une fée. J’aime bien la suite aussi…

Même si au fil de notre plume

Y’a juste un papier qui écume

L’encre de tant de sentiments

Ces sentiments que l’on exulte

En révérences ou en insultes

Quand l’amour vient à contretemps

 

–Tu aimes ?

– Oui !

– C’est juste une ébauche.

– Y’a des esquisses qui ont une magie que les tableaux  aboutis perdent.

– Eh ! Ma Fée,  c’est joli ce que tu dis. Tu veux te mettre à écrire ?

 

Tendrement elle me saisit la pommette gauche  à deux mains,  y posa un long baiser qui claqua d’un scintillant Schmack ! Lorsqu’elle en relâcha  la peau prise en ventouse sous ses  lèvres.

– Merci. Tu es un ange.

– Non, une fée. Juste une toute petite fée.

  Ainsi Va la Vie

 

 Williams Franceschi

 

 

 

__________________________________________________________________________________________


 

 Conseils de la semaine:

 

Théâtre:                         Emportée par mon élan

 

Pour ceux qui veulent découvrir un spectacle rare, original et drôle...
Une comédienne magnifique.
Elle est seule en scène... mais avec beaucoup de monde dans sa tête!

 

Christian Rauth

 

 

 57364774_2159832784071209_8697230876578152448_n.jpg

 

Cinéma:                   Curisa                                             Film de  Lou Jeunet

                                      Blanche comme neige              Film d'Anne Fontaine

 

 Curiosa - Film (2019) -.jpgimages.jpg

 

 

Livre:      Les facéties d'un homme heureux … Joëlle VINCENT … éditions Maxou… 

 

Pour vous procurer ce livre: un mail à: joelle.vincent732@orange.fr ou au téléphone : 06 98 38 41 14 . après règlement vous l'aurez sous 48 h et peut-être même dédicacé…

 

joelle.JPG

 

Salon:        Salon du livre  Aix en Provence     Hibooks   de 10h a 17h30   Samedi 20 avril    2 rue Le Corbusier Bat Centraix     Aix en Provence

 

54257704_943065476084671_7913975583640387584_o.jpg
      

 

Livre:           La part de l'ombre … Laurel Geiss

 

20181104_1_1_4_1_0_obj18803229_1.jpg

 

 

Et avec un peu d'avance ….

 

 Théâtre: En avant première le 17 et 18 Mai a 20h30 

en attendant d'être jouée au festival d'Avignon en Juillet

 

A Ciel Ouvert avec Marion DUMAS et Franck BORDE

Théâtre Pixel Avignon           18 rue Guillaume Puy       Avignon      

 

56398284_1971048109665884_2748659720888778752_n.jpg
 

 

 

 


 
 


19/04/2019
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 144 autres membres